Biographie

Bachelier en éducateur spécialisé à la HELHa (Haute Ecole Louvain en Hainaut), Ismael a entamé un master à l’UCL (Université Catholique de Louvain) et parvenait à ce moment-là à jongler entre ses cours et ses nombreux entraînements. Néanmoins, il a rapidement pris la décision de prendre une année sabbatique afin de se concentrer entièrement sur ses objectifs. Le sport commençait en effet à prendre de plus en plus de temps dans sa vie quotidienne. Un choix qui a porté ses fruits. En 2016, il participe à son premier championnat d’Europe (Amsterdam) où il atteint la finale. Ensuite, il goute à son premier Mémorial Van Damme cette même année et prend connaissance que les sacrifices ne sont pas vain. Il signe même la limite qualificative pour les Jeux Olympiques de Rio… mais quelques semaines trop tard !

 

 

 

 

 

2017, le 11 juin précisément. Ismaël bat le record de Belgique du 1 500 mètres dans le temps de 3 :33’70, à Hengelo, aux FBK Games à Hengelo ! Il y a ensuite les Mondiaux de Londres, mais l’athlète a connu une préparation difficile. Elimination en série. Puis, 2018 débute mal… Bursite au genou droit suivi quelques mois après du genou gauche. Une course contre la montre est lancée en vue d’une qualification pour l’Euro de Berlin. Le 30 juin, à la Diamond League de Paris, il signe un temps de 3 :35’70, à deux secondes de son record de Belgique. Ismaël est de retour. Qualification pour Berlin, où il termine à une belle huitième place. 2018 se termine en beauté, avec la faim de revenir. En 2019, il y aura l’Euro indoor suivi des Mondiaux à Doha. Une année chargée.